April 2020

"Filippos Fragkogiannis de l’éthique dans le graphisme"

A short conversation with Ludivine Perreira, a graphic design student at ESAD Valence. She presented samples of my work alongside this discussion to her class.

The text is presented in both French and English.
Conversation - Studio Filippos Fragkogiannis
Filippos Fragkogiannis est un designer graphique. Basé à Athènes, ses travaux naviguent entre typographie et identité visuelle. Ses recherches et sa pratique gravitent autour de la sémantique, du symbolisme et de la structure du langage visuel.

Filippos Fragkogiannis is a graphic designer. Based in Athens, his work focus on typography and visual identity. His research and practice revolve around the semantics, symbolism and structure of visual language.
Conversation - Studio Filippos Fragkogiannis
1. Comment as-tu commencé à faire du design graphique?

Lorsque j’étais plus jeune âge, en écoutant du hip-hop j’ai été impressioné par le fait que le langage d’une personne pouvait affecter de manière significative les émotions. J’ai été impliqué dans le monde du graffiti depuis que j’ai 14 ans. Les noms, les lettrages et les styles de forme ont été quelques-uns des moments forts de cette période. Outre la joie de créer, la concurrence acharnée entre les équipes et la nécessité de produire un travail de qualité pour prouver votre valeur, étaient des faits tout aussi intéressants.

Mon premier contact avec le design graphique a été lorsque j’ai commencé à concevoir des affiches pour les fêtes scolaires. En parallèle, j’ai conçu de nombreuses affiches pour une boutique de graffiti et des artistes de rap. Depuis que j’ai apprécié l’écriture formelle et compris les concepts de base du style et de fluidité, étudier le graphisme était un choix consciencieux pour moi.

1. How have you began to make graphic design?

From a very young age, listening to hip-hop impressed me with the fact that a person’s language can significantly affect emotions. I’ve been involved in the graffiti scene since the age of 14. Names, letter combinations and form styles were some of the highlights of this period. Aside from the joy of creation, the relentless competition between teams and the need to produce quality work to prove your worth, were some equally interesting facts.

My first contact with graphic design was when I started designing posters for school parties. At the same time, I designed many posters for a graffiti store and rap artists. Since I enjoyed formal writing and understood the basic concepts of style and flow, studying graphic design was a conscious choice for me.
Conversation - Studio Filippos Fragkogiannis
2. Qu’est-ce que tu n’aimes pas (ou n’aimes pas faire) dans le design graphique?

Ce que je n’aime pas dans la conception graphique, c’est la critique malveillante et injuste qu’un designer peut accepter. En tant que personnes, nous jugeons et évaluons inconsciemment les personnes, les images et les situations de notre vie quotidienne. Il est logique d’avoir nos préférences, tout comme il est raisonnable de sélectionner et de servir certaines spécialités au sein de l’univers créatif. Cependant, la coexistence, la tolérance et l’intérêt pour la diversité doivent toujours être considérés comme les modèles les plus sains.

2. What do you dislike in graphic design, or what do you dislike to do in graphic design?

What I don’t like about graphic design is the malicious and unfair criticism that a designer can accept. We, as people, unconsciously judge and evaluate people, images, and situations in our daily lives. It makes sense to have our preferences, as it is reasonable to select and serve some specialties within the creative universe. However, coexistence, tolerance and interest in diversity should always be considered as the healthiest models.
Conversation - Studio Filippos Fragkogiannis
3. Qu’est-ce qui t’inspire?

Le langage de la publicité, les politiques de propagande et le prétexte idéologique de la communication politique ont été les points qui m’ont fait réaliser que la communication visuelle est quelque chose d’inhérent à l’homme et inextricablement liée à la façon dont nous interprétons les choses dans la société. J’ai donc été fasciné par le design simple et intense qui s’appuierait davantage sur les codes de langue et aurait autant d’impact que possible.

3. What’s inspired you?

The language of advertising, propaganda policies, and the ideological pretext of political communication were the points that made me realize that visual communication is something inherent in man and inextricably linked to the way we interpret things in society. So I was fascinated by the simple and intense design that would rely more on language codes and have as much of an impact as possible.
Conversation - Studio Filippos Fragkogiannis
4. J’ai vu que pour certains projets, tu travaillais avec des typographies provenant de Fonts.Gr, crées-tu les tienne également?

Oui c’est vrai. Je dois préciser que je ne suis pas un concepteur de typographie. Mais j’admire la typographie. C’est pratique. C’est vrai. C’est négociable. Fonts.Gr m’a fait confiance pour développer une partie de leur présence en ligne. J’ai créé un nouveau contenu visuel en utilisant leurs superbes polices de caractères. J’ai également collaboré pour leur promotion en ligne avec Adrien Midzic, Valerio Monopoli et David Súid.

4. I saw in some projects you worked with typographies from Fonts.Gr, do you create yours too?

Yes, that’s true. I have to make clear that I’m not a type designer. But I admire type. It’s practical. It’s real. It’s negotiable. Fonts.Gr trusted me to build some of their online presence. I’ve created new visual content using their great typefaces. I’ve also made collaborations for their online promotion with Adrien Midzic, Valerio Monopoli and David Súid.
Conversation - Studio Filippos Fragkogiannis
5. Selon toi, qu’est-ce qui rend une font intéressante?

À part une bonne qualité de conception et des caractéristiques uniques de la typographie, je dirais sa cohérence et sa clarté. Une belle police fonctionne aussi bien dans tous ses poids. Pour qu’une police soit intéressante à appliquer à un projet, une réponse simple est qu’elle doit bien écrire notre mot. Autrement, nous devrons prendre en compte divers autres faits, tels que le créateur de la police et ses racines, le nom de la police, la police d’origine (son inspiration) et ce qui rend ce jeu de caractères fiable, capable et approprié pour le projet.

5. To you, what makes a font interesting?

Apart from the good design quality and the unique features of the type, I would say its consistency and clarity. A nice font works just as well in all its weights. For a font to be interesting to apply to a project, one simple answer is that it needs to write our word nicely. Also, we will have to consider various other facts, such as the creator of the font and its roots, the name of the font, the original font (inspiration) and what makes this type set reliable, capable and appropriate for the project.
Conversation - Studio Filippos Fragkogiannis
6. Tes derniers projets sont plutôt des flyers, et valorisent la police de caractère, te sens-tu plus proche de la typographie ou de l’identité visuelle?

Je pense que l’identité visuelle est l’idée centrale des marques et de la marque. La typographie, la langue et les noms ont toujours fait un produit distinct et reconnaissable. Je dirais que j’aime travailler dans l’identité visuelle en utilisant la typographie. Pour moi, l’influence du nom et de son message, constitue la dynamique de base d’une marque.

6. Your latest work are rather flyers and add value to the font, do you feel closer in typography or visual identity?

I think that visual identity is the core concept of brands and branding. Typography, language and names have always made a product distinct and recognisable. I would say that I enjoy working in visual identity using typography. For me, the influence of the name and its message, consist the core dynamic of a brand.
Conversation - Studio Filippos Fragkogiannis
7. Veux-tu me dire quelque chose en plus? (Un projet en cours, un livre que tu aimes... Un secret?)

Un de mes projets en cours consiste à organiser quotidiennement Certain Magazine. C’est une façon unique d’inspirer, de rendre les gens heureux et de se sentir accomplis. Il y a des milliers de bons designers et nous devons célébrer notre pratique artistique commune, reconnaître le talent et pousser notre éthique dans la sphère publique.

7. Do you want to tell me something else? (A work in progress, a book you loved... A secret?)

One of my ongoing projects is to curate Certain Magazine every day. It’s a unique way to inspire, to make people happy and feel accomplished. There are thousands of good designers out there and we have to celebrate our common art practice, recognise talent and push our ethics into the public sphere.
Conversation - Studio Filippos Fragkogiannis